Lettre ouverte à un consommateur inscrit sur DuProprio qui :

Son objection : « Je ne peux concevoir de vous donner 10 000 $, 15,000 $ ou plus pour vendre ma maison, j'obtiens le même résultat pour moins que 1 000 $. »

Je vous entends, c'est en effet beaucoup d'argent. Si vous me permettez, dans un premier temps vous ne me donnez rien, je dois gagner ma rémunération à raison de 50 heures et souvent plus de 60 heures de travail par semaine. Dans un deuxième temps, vous ne me faites aucun chèque ce soir, vous ne me payez que si et lorsque j'aurais accompli mon travail avec succès ; c'est ce que l'on appelle la garantie de résultat.

La réalité est que vendre une propriété est un acte complexe échelonné sur plusieurs mois. Durant cette période :

  • Je m'engage à faire une analyse exhaustive afin de bien positionner votre propriété face à votre compétition (les autres propriétés à vendre).
  • Je m'engage à mettre à jour cette analyse régulièrement afin de m'assurer que vous demeurez compétitif.
  • Je m'engage à diffuser les informations pertinentes de votre propriété aux acheteurs potentiels ainsi qu'aux courtiers collaborateurs. Ce groupe de plus de 18 000 courtiers à travers la province constitue le plus grand réseau de professionnels de la vente, tous produits et services confondus.
  • Je m'engage à qualifier les acheteurs potentiels pour votre propriété afin de m'assurer que ceux qui pénètrent dans votre demeure soient sérieux, qualifiés financièrement ET sécuritairement (l'on vous dit de toujours fermer votre porte à clé et de mettre votre système d'alarme, mais vous faites visitez à n'importe qui sur simple demande ; ça n'a pas de sens)
  • Je m'engage à utiliser mon expertise et ma connaissance du marché immobilier afin de m'assurer que vous obtenez la valeur optimale pour votre propriété.
  • Je m'engage à vous protéger en faisant toutes les vérifications et suivis avant, durant et après la signature de la Promesse d'Achat afin d'éviter toute poursuite d'un acheteur éventuel vous permettant ainsi d'avoir la paix d'esprit.
  • Et bien plus encore.

La loi du courtage est claire; elle impose aux courtiers immobiliers des obligations qui font pâlir celles de plusieurs ordres professionnels et ce, dans le seul but de protéger le public, c’est-à-dire vous, monsieur le vendeur. Nos règlements, nos formulaires obligatoires (Promesse d’Achat, Contre-Proposition, Contrat de Courtage, Déclarations du vendeur, Formulaire d’identification d’identité, Avis et suivi de réalisation de conditions, Consentement à la communication des renseignements… pour en nommer que quelques-uns), notre devoir de vérification et de divulgation sont des gages de votre sécurité et protection.

De l'autre côté de la médaille, la société publicitaire DuProprio vous offre d'obtenir le même rendement pour moins que 1 000 $ en affirmant que vous obtiendrez des résultats similaires en faisant le travail vous-même. Leurs chiffres diffusés oralement et sur présentation PowerPoint lors de leurs séances d'information indiqueraient que les clients qui vendent en privé par leur intermédiaire obtiennent les mêmes résultats qu'un courtier, alors que la réalité indiquent en général que 9 clients sur dix vendent et achètent par l'entremise d'un courtier immobilier (statistiques obtenues sur le site DuProprio et des Chambres Immobilières).

C'est simple, si une agence immobilière ou un courtier immobilier émettrait de telles faussetés, il serait poursuivi par l'organisme régulateur régissant l'industrie immobilière et probablement radié. Mais voilà, ils ne font pas partie de l'industrie immobilière et ne sont donc pas régie par la loi du courtage au Québec.

  • Que vous vendiez en 20 jours ou 180 jours, ils ont déjà encaissé votre chèque ;
  • Que vous vendiez à votre prix initial ou 30% de moins cher, ils ont déjà encaissé votre chèque ;
  • Que votre acheteur ne se présente pas au notaire au moment prévue ... bref vous saisissez.

Voici deux questions importantes pour vous :

  1. Comment est-ce qu'un acheteur voulant achetez en direct réagit lorsqu'il lit une annonce dans laquelle un vendeur affirme « j'ai sauvé 40 000 $» ?
  2. Comment réagissez-vous en tant que vendeur lorsque vous lisez sur le site de DuProprio dans la section acheteur; rubrique « pourquoi acheter surDuProprio »: « de plus, les propriétés à vendre sur DuProprio sont vendues sans commission »?

Sincèrement, qui profitent de qui ?

Quand pouvons-nous nous rencontrez ?

Article rédigé par M. Samir Bachir de l'agence "Ose"

Par CLAUDIA BILODEAU